Membres du comité de pilotage

  • Onema

    L'Onema fournit et organise une expertise de haut niveau en appui à la conception, à la mise en œuvre et à l’évaluation des politiques publiques de l’eau. Il mobilise la recherche sur les enjeux de la gestion durable de l’eau et des milieux aquatiques. Il assure la coordination technique du système d’information sur l’eau, anime l’acquisition des informations relatives à l’eau, aux milieux aquatiques et aux services d'eau et d'assainissement. Il contribue à la surveillance des milieux aquatiques et au contrôle de leurs usages, à la prévention de leur dégradation, à leur restauration et à la préservation de la biodiversité en apportant aux acteurs de la gestion de l’eau son appui technique et sa connaissance du terrain.
    www.onema.fr

  • OIEau

    L’Office International de l’Eau (OIEau) a vocation de réunir l’ensemble des organismes publics et privés impliqués dans la gestion et la protection des ressources en eau, en France, en Europe et dans le Monde afin de créer un véritable réseau de partenaires.
    www.oieau.fr

  • Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie

    Le Ministère en charge de l’écologie (MEDDE) prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement dans les domaines de l’eau et de la biodiversité, du développement durable, de l'environnement et des technologies vertes, de l'énergie, notamment en matière tarifaire, du climat, de la sécurité industrielle, des transports et de leurs infrastructures, de l'équipement, de la mer, à l'exception de la construction et de la réparation navales, ainsi que dans les domaines de la pêche maritime et des cultures marines.
    www.developpement-durable.gouv.fr

  • Agence de l'Eau Loire-Bretagne

    L’Agence de l’Eau Loire-Bretagne s’engage depuis plus de 40 ans aux côtés des élus et des usagers de l’eau pour la qualité de l’eau et des milieux aquatiques.
    Restaurer les fonctions des cours d'eau et des zones humides est, avec la réduction des pollutions diffuses, un enjeu majeur pour l'atteinte d'un bon état des eaux. L'agence accompagne ces actions notamment dans le cadre de contrats territoriaux. Elle privilégie les interventions sur les altérations les plus pénalisantes pour l'état des eaux : travaux sur les obstacles à l'écoulement, restauration et préservation des cours d'eau altérés, restauration ou recréation des zones humides dégradées. Pour faciliter la mise en œuvre des projets, l'agence accompagne également l'émergence, la structuration et le renforcement de la maîtrise d'ouvrage.
    www.eau-loire-bretagne.fr

  • Loire Grands Migrateurs (LOGRAMI)

    L’association Loire Grands Migrateurs a été créée en 1989, sous l’impulsion de l’ensemble des fédérations de pêche du bassin, des associations de pêcheurs professionnels et d’associations de protection de la nature afin de travailler en synergie pour la gestion et la restauration des poissons migrateurs du bassin de la Loire. Bénéficiant, depuis 1996, des appuis financiers du Plan Loire Grandeur Nature, LOGRAMI a su développer ses actions qui comprennent la réalisation des programmes de recherche et la diffusion des connaissances dans les domaines scientifiques, techniques, économiques et le développement d'outils pédagogiques, l'organisation de séances de travail ou de conférences sur des sujets relatifs à son objet et la participation à des stages, visites, rencontres de caractère régional, national, international. Logrami œuvre également pour la promotion et éventuellement le financement ou l'exécution des études ou expérimentations qu'elle estime nécessaires pour atteindre ses objectifs, pour la réalisation d'ouvrages et d'actions techniques dans le domaine de la restauration ou la gestion des poissons migrateurs et de leur milieu. Les propositions concernant aussi bien la gestion que la réglementation.
    www.logrami.fr

  • Association Migrateurs Rhône-Méditerranée (MRM)

    Créée en 1993 pour contribuer à la connaissance, la restauration et la gestion des populations de poissons migrateurs et de leurs milieux de vie sur les bassins Rhône-Méditerranée et Corse, l'Association Migrateurs Rhône-Méditerranée (MRM) représente plus de 315 000 pêcheurs à travers 20 fédérations départementales de pêche et 2 unions régionales de pêche adhérentes sur 5 régions. MRM assure la coordination technique de la mise en oeuvre du PLan de GEstion des POissons Migrateurs en veillant à l’intégration de la problématique des migrateurs dans les politiques locales de gestion de l’eau. Elle réalise des suivis et études d’aide à la décision, informe et sensibilise tous publics et met sa connaissance et son expertise à la disposition de tous les acteurs.
    http://www.migrateursrhonemediterranee.org

  • Pôles-relais zones humides

    Depuis 2001, le label "Pôles-relais" est porté par plusieurs structures - Fédération des conservatoire d'espaces naturels, Syndicat mixte du Forum des marais atlantiques, Association française des EPTB, Conservatoire du littoral, Fondation tour du Valat - pour accompagner les initiatives locales en faveur de la gestion durable des zones humides. Chacun s'est spécialisé sur un type zone humide donné : tourbières, marais Atlantiques Manche et mer du Nord, mares, zones humides intérieures et vallées alluviales, Zones Humides d'Outre-mer (nouveau 2012), lagunes méditerranéennes. Leurs objectifs sont de constituer un réseau d’échange des acteurs concernés par les zones humides et de mutualiser les connaissances et les bonnes pratiques afin de les diffuser largement.
    www.zones-humides.eaufrance.fr/s-informer/les-poles-relais

  • Conservatoire du littoral

    Le Conservatoire du littoral, établissement public administratif de l’Etat, acquiert, aménage et confie en gestion des espaces naturels du littoral et des rivages lacustres en vue de les soustraire à l’urbanisation, de protéger leur richesse écologique et patrimoniale et les paysages qu’ils constituent, tout en les rendant accessibles au public. Créé en 1975, le Conservatoire protège aujourd’hui plus de 153 000 ha en métropole et outre mer. Les terrains du Conservatoire sont confiés en gestion aux collectivités territoriales ou à des associations.
    www.conservatoire-du-littoral.fr/

  • Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA)

    L’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture est l’échelon national représentatif des 116 Chambres d’agriculture de France. Établissements publics consulaires administrés par 4200 élus et employant près de 8000 experts (techniciens et ingénieurs), les Chambres d’agriculture représentent l’ensemble des acteurs du monde rural et agricole. Elles accompagnent les agriculteurs dans leurs projets d’installation ou de développement par le conseil et la diffusion d’innovations, elles contribuent au dynamisme économique et au développement durable des territoires en lien avec les pouvoirs publics et les collectivités territoriales et elles représentent l’ensemble des acteurs du monde agricole, rural et forestier de l'échelon local à l'échelon international. Ainsi, le réseau des Chambres coopère en permanence avec les pouvoirs publics, les collectivités locales et territoriales à la réalisation de projets en matière de politique agricole, de gestion des ressources naturelles et de la forêt, de développement économique et d'environnement.
    www.chambres-agriculture.fr

Partenaires pour les visites

  • Le GIP Loire-Estuaire

    Outil d’aide à la décision objectif et pluridisciplinaire, la mission "observation et communication" est la référence sur la compréhension et le suivi du fonctionnement environnemental de la Loire, de la Maine à la mer. Créée en 1998, elle est portée par le GIP Loire Estuaire depuis 2004.
    La mission "observation et communication" acquiert, organise, structure et analyse des données et autres connaissances scientifiques sur le fonctionnement de la Loire, de la Maine à la mer. Elle réalise et diffuse régulièrement des bilans et synthèses à travers une cinquantaine de fiches « indicateurs », plusieurs brochures didactiques, le bulletin SYVEL etc.
    Au-delà de cette mission de connaissance, le GIPLE élabore des scénarios de restauration du lit du fleuve dans une logique de rééquilibrage du fonctionnement de la Loire, anime le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de l’Estuaire de la Loire et développe un programme d’actions sur les « marais estuariens ».
    www.loire-estuaire.org

  • Communauté de communes Cœur d’Estuaire

    La Communauté de communes Cœur d’Estuaire créée en 2002, regroupe les communes de Cordemais, Saint-Etienne de Montluc et le Temple de Bretagne. Présidée par Monsieur Bernard MOISIERE, ce territoire de 12 000 habitants s’étend sur 96 km². Cœur d’Estuaire assure la coordination du CTMA (contrat territorial des milieux aquatiques) Marais Loire depuis 2011. Ce contrat de restauration du milieu naturel est un programme pluriannuel d’opérations (sur 5 ans) pour une gestion durable des milieux aquatiques sur un territoire. Ce contrat conclu entre l’Agence de l’eau et six maîtres d’ouvrage, bénéficie également du soutien financier du Conseil Régional, du Conseil Général et de fonds européens. Sur ce territoire de 194 km², les milieux aquatiques sont très présents : 6 500 ha de zones humides, 100 km de cours d’eau et plus de 700 km de réseaux hydrauliques en marais.
    http://www.coeur-estuaire.fr/

  • L’ EDENN

    Depuis 2008, le syndicat Mixte EDENN (Entente pour le Développement de l’Erdre Navigable le et Naturelle) est identifiée comme structure référente pour la mise en œuvre du SAGE Estuaire de la Loire sur l’ensemble du bassin versant de l’Erdre (~ 1000 km2). Après avoir bâti le programme d’actions du contrat avec l’ensemble des maîtres d’ouvrage du bassin versant, l’EDENN anime le dispositif, met en œuvre certaines mesures, instruit les demandes de subventions pour la Région et procède à l’évaluation du projet. L’EDENN est également structure animatrice chargée de la mise en œuvre des actions des Documents d’objectifs des sites Natura 2000 des Marais de l’Erdre (FR5200624) et de la Forêt, étangs de Vioreau et de la Provostière (FR5200628).
    www.edenn.fr

  • La CCEG

    La Communauté de Communes d'Erdre et Gesvres constitue depuis le 1 er janvier 2002 la quatrième intercommunalité de Loire-Atlantique en terme de population 12 communes de taille équilibrée regroupant plus de 54 000 habitants. L'Erdre, le Gesvres, l'Hocmard et le Cens, ainsi que de nombreuses petites rivières, irriguent le territoire de la CCEG sur plus de 800 km. Les milieux humides couvrent quant à eux 18 % de l'espace intercommunal, renfermant une richesse écologique remarquable mais fragile. La mise en valeur de ces ressources et la préservation de la qualité de l'eau font partie des enjeux prioritaires de la protection de l'environnement.
    www.cceg.fr

  • Le contrat territorial milieux aquatiques de marais de l’Erdre

    Le bassin versant des Marais de l'Erdre représente un territoire de 205 km2 comprenant 262 km de cours d'eau et de douves, et 2 700 ha de zones humides. Sa restauration se traduit par un ensemble d'actions programmées sur 5 ans au travers d’un CTMA (Contrat Territorial des Marais de l’Erdre) pour un coût global s'élevant à 5,8 millions d'euros. Financés par des partenaires publics (agence de l’eau Loire Bretagne, Région des Pays de la Loire, Département de Loire Atlantique) et des maitres d’ouvrages publics (Communauté de communes d’Erdre et Gesvres, Nantes Métropole, commune de Ligné et du Cellier) et associatifs (Fédération de Pêche et des Milieux Aquatiques de Loire Atlantique, …).Ces travaux ont pour but de répondre aux objectifs d'atteinte du bon état écologique des eaux exigés par la réglementation française et européenne. La sauvegarde de ces milieux exceptionnels classés en partie dans le réseau Natura 2000 est considérée comme prioritaire.

Partenaires du dÎner autour de produits ligÉriens

  • L'AADPPMFEDLA

    Aujourd'hui, l'association agréée départementale des pêcheurs professionnels maritimes et fluviaux en eau douce de Loire-Atlantique compte 77 adhérents : 41 fluviaux et 36 marins-pêcheurs. Sur la Loire, les territoires de pêche s'étendent de Cordemais, à l'aval, à Varades, quelque 100 km de rives plus en amont. 3 pêcheurs sont également installés sur l'Erdre, affluent rive droite du fleuve.
    La Sèvre nantaise, affluent rive gauche, n'est exploitée que la saison des civelles venue. 7 autres pêcheurs posent leurs nasses et filets sur le lac de Grand-lieu, plus grand lac de plaine français en hiver. Ils pêchent, pêle-mêle, civelles, anguilles jaunes et argentées, lamproies, aloses, mulets, brochets, sandres, silures, poissons blancs, écrevisses et crevettes blanches.
    L'association a pour principale mission le soutien de la pêche professionnelle en Loire Atlantique. Les pêcheurs travaillent dans une optique de durabilité et d'amélioration des milieux aquatiques qui constituent à la fois leurs outils de travail et la raison de leurs passions.
    www.lepecheurprofessionnel.fr

 




Logo ONEMA      Logo OIEau   Logo du Ministère de l'Ecologie du développement durable et de l'energie   Logo Loire Bretagne   Logo LOGRAMI   Logo OIEau   Logo PRZH   Logo Conservatoire du littoral   Logo chambres d'agriculture